Soutien aux femmes journalistes de sport victimes de comportements sexistes

32% des femmes ont déjà subi du harcèlement sexuel au travail, en France. Le documentaire de Marie Portolano « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste » a montré combien notre domaine n’est pas épargné.

FJS a créé un groupe d’aide afin de soutenir les femmes journalistes de sport confrontées aux outrages et agissements sexistes, aux violences sexistes et sexuelles. Son but : écouter, de manière bienveillante, celles qui sont en souffrance comme celles qui ont juste des doutes sur ce à quoi elles font face. Et diriger vers des professionnels (psychologues, juristes…) quand les cas dépassent nos compétences.

Les membres du groupe sont en cours de formation à l’écoute et à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail mais peuvent d’ores et déjà soutenir et orienter celles qui en ressentent le besoin.

Rien qu’être écoutée peut tout changer, alors, que vous soyez titulaires, CDD, pigistes, stagiaires, étudiantes, attachées ou non à une rédaction, où que vous viviez, ne restez pas seules. Ecrivez-nous sur sexisme@femmesjournalistesdesport.fr , l’une de nos référentes sexisme vous contactera.

Pour ne plus être discriminées, harcelées, invisibilisées, il est temps pour nous, femmes journalistes de sport, de se compter, de s’unir et de peser.

Adhérer ou faire un don

Adhérez dès aujourd’hui à l’association ou faites un don.