Aziza Nait Sibaha : « Mettre en lumière les sportives du monde arabe »

Très engagée dans la lutte pour la reconnaissance des sportives dans le monde arabe, Aziza Nait Sibaha, journaliste à France 24 depuis 15 ans, s’est lancée dans un nouveau projet nommé Taja. Un magazine digital consacré à la pratique sportive féminine, dans la région Moyen-Orient – Afrique du Nord.

Aujourd’hui présentatrice et rédactrice en cheffe à France 24, Aziza Nait Sibaha a fait ses débuts dans son pays d’origine, au quotidien marocain le Matin. Avant d’arriver dans l’Hexagone il y a une quinzaine d’années et de devenir l’une des journalistes vedettes de la chaîne d’informations internationale. Après 25 ans pratique du métier, de constats à travers ses émissions et ses rencontres, Aziza Nait Sibaha a décide d’agir en créant Taja. Un magazine bi annuel digital de sport sur les athlètes féminines du monde arabe. « J’ai invité plusieurs sportives sur mon émission et elles m’ont expliqué que, même lorsqu’elles réalisent des exploits, les médias s’y intéressent peu. Tout comme les sponsors. » 

Le premier numéro de Taja a vu le jour le 8 mars 2021, date de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Interviews, portraits, vidéos ou encore podcasts : Taja propose une grande diversité de contenus également disponibles sur un site web, en français et en arabe, actualisé chaque semaine.

« Promouvoir le sport auprès des femmes » 

« Il y a 220 millions de femmes entre le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et parmi elles, beaucoup sont illettrées, explique Aziza Nait Sibaha. Alors, promouvoir le sport auprès de ces femmes, c’est notre premier objectif ». En plus de l’aspect psychologique, plusieurs études démontrent les bienfaits du sport pour la santé pour prévenir de certaines maladies. «Nous avons mis en ligne des vidéos sur des exercices à faire chez soi, ce qui fonctionne très bien sur le site internet. Il y a un réel besoin », ajoute-elle. La naissance de Taja est aussi le fruit d’une évolution des mentalités analyse Aziza Nait Sibaha. « Ce ne sont pas les hommes qui ont changé leur façon de penser, ce sont les femmes qui sont davantage dans une dynamique d’action ». 

A travers différentes rubriques, Aziza Nait Sibaha souhaite mettre en lumière les exploits de toutes. Les jeunes athlètes prometteuses comme les sportives de classe mondiale, les pratiquantes du dimanche comme les journalistes de sport. A terme, Aziza Nait Sibaha espère voir Taja s’imposer comme un média de référence dans le monde arabe.

Pour découvrir Taja : http://www.tajasport.Com/fR

Maria AZÉ

Rédiger un commentaire

Pour ne plus être discriminées, harcelées, invisibilisées, il est temps pour nous, femmes journalistes de sport, de se compter, de s’unir et de peser.

Adhérer ou faire un don

Adhérez dès aujourd’hui à l’association ou faites un don.